Ile de Ré, les gardiens d’un paradis