Un air de résistance à l’Opéra